Aménageur urbain et promoteur du groupe SNCF

Ordener-Poissonniers

La requalification du dépôt ferroviaire de la Chapelle, par l’aménageur Espaces Ferroviaires, en un quartier bas-carbone, moteur du renouvellement urbain du secteur Paris Nord-Est.

Ordener-Poissonniers

Un quartier héraut de la mixité et du bas-carbone

Comment contribuer au renouvellement urbain du secteur Paris-Nord-Est, tout en répondant aux besoins en logements de la Capitale et à ses ambitions de transition écologique ?

Porteur d’espaces communs générateurs de lien social et d’une programmation urbaine capable de renouveler de manière vertueuse et concertée le 18e arrondissement, le quartier Ordener-Poissonniers, aménagé par Espaces Ferroviaires, répond à ces ambitions en s’intégrant au projet de renouvellement urbain engagé sur le secteur Paris Nord-Est. Il participe ainsi, au même titre que Chapelle International situé à proximité, à un mouvement de transformation de grande ampleur préfigurant la métropole parisienne de demain.

Derrière le mur de la rue Ordener, le dépôt ferroviaire de la Chapelle, ancienne base arrière de la Gare du Nord, s’étend sur environ 5 hectares dont SNCF Mobilités est propriétaire. La requalification de 3,7 hectares sera destinée à l’opération d’aménagement Ordener-Poissonniers, nouveau quartier mixte fera la part belle aux espaces verts et à la conservation du patrimoine industriel remarquable. Tandis qu’un programme ferroviaire de remisage de rames occupera le terrain voisin de 1,3 hectare.

Mixité sociale et diversité des fonctions

Espaces Ferroviaires a lancé au mois de mai 2018 auprès de quatre groupements d’opérateurs la dernière phase de consultation de l’Appel à Partenariat d’Opérateurs. Cet Appel à Partenariat vise à optimiser le projet à développer, dans toutes ses dimensions, et à aboutir à des solutions innovantes pour ce nouveau quartier du 18e arrondissement.

La construction de logements, notamment sociaux, d’équipements et de services publics confortera la volonté de mixité sociale et de diversité des fonctions formulée pour la revitalisation de cette partie du 18e arrondissement de Paris.

Des équipements publics, ou d’intérêt collectif, des activités et des commerces viendront ainsi animer les rez-de-chaussée et proposer aux habitants des services et lieux de vie répondant à leurs besoins et attentes.



Un quartier bas-carbone pour le Nord-Est de Paris

Dans la continuité de la COP21, Ordener-Poissonniers sera le premier quartier bas carbone de Paris Nord-Est. À la demande d'Espaces Ferroviaires, les opérateurs ont dû faire preuve d'exemplarité en matière de transition énergétique et écologique, et réduire l’impact des nouvelles constructions sur l’environnement, en utilisant au maximum des matériaux « bio-sourcés », c'est-à-dire issus de la biomasse végétale ou animale, avec un faible impact carbone, avec l’exigence d’atteindre le label E3C2.

Par ailleurs, le développement d’Ordener-Poissonniers ayant fait l’objet de procédures spécifiques en Appel à Partenariats Opérateurs, le groupement retenu a formulé une proposition à l’échelle du quartier intégrant tant les volets d’aménagement urbain que de programmes immobiliers.


Ainsi l’objectif de neutralité carbone est essentiel et a guidé la conception du projet et nourri son approche très innovante :

- Une forme urbaine qui permet de créer des ilots de fraicheur et d’optimiser la solarisation des espaces extérieurs et des pièces de vie des logements, pour concilier sobriété énergétique et qualité de vie des futurs usagers.

- Une centrale solaire composée de tuiles solaires assurera une production d’électricité représentant plus de 50% de la consommation annuelle d’électricité des logements.

- Un système de récupération de la chaleur produite par le Data center permettra d’assurer l’ensemble des besoins de chaleur du projet avec une empreinte environnementale exemplaire d’un mix d’EnR&R au-delà de 94%.

- Une mise en valeur du patrimoine mémoriel et industriel du site par la préservation et la réhabilitation des bâtiments historiques (halle de levage et remise vapeur).

- Un mode constructif en bois a été privilégié qui présente un impact carbone limité permettant d’atteindre le label E3C2 tout en assurant un chantier à faible nuisance.

- Enfin, c’est un projet qui favorise les modes doux qui permet une réappropriation forte de l’espace public conçu comme un lieu accueillant et d’échanges à l’échelle du piéton.




Découvrir le quartier

  • L'ambiance durant l'été 2015 au Ground Control

    L'ambiance durant l'été 2015 au Ground Control

  • Grand train durant l'été 2016

    Grand train durant l'été 2016

  • La friche ferroviaire, au pied de la butte Montmartre

    La friche ferroviaire, au pied de la butte Montmartre

  • Les halles vues de l'intérieur

    Les halles vues de l'intérieur

}

Favoriser la nature en ville

Le projet Ordener-Poissonniers est l’occasion d'augmenter la surface végétalisée dans un quartier en recherche de respiration urbaine. Le Plan local d'urbanisme (PLU) de Paris indique qu'un espace vert d’un seul tenant sera créé au sein d’un réseau d’espaces publics végétalisés représentant 30% des espaces au sol. Espaces Ferroviaires s’est engagé à dépasser les exigences du PLU et à proposer un jardin d’un seul tenant d’au moins 1 hectare. Une attention particulière sera également portée sur les possibilités de végétalisation des toitures et façades des différents programmes.

Avec ce nouveau jardin public, qui intègre la famille des espaces verts parisiens, ce futur quartier offre aux habitants des espaces de jeu et de détente ainsi qu’un lieu de quiétude et de sociabilité. Ce nouveau quartier où la nature s’invite partout, a pour ambition de devenir un démonstrateur du plan biodiversité de la Ville de Paris avec l’implantation d’un écosystème varié et de sensibiliser les habitants au travers d’une application « le jardin numérique » permettant aux usagers du quartier de découvrir la richesse de la faune et la flore locales via leur smartphone. Ce futur quartier proposera également une approche alternative de l’alimentation et de la consommation des biens. Le pôle alimentation rassemblera ainsi une ferme urbaine, des commerces de bouche de proximité et une halle gourmande emblématique où prendront place leurs nombreux partenaires de cuisine urbaine. Un dispositif de recyclage et de réemploi, en marche vers le zéro déchet, sera également mis en place.


Ouvert et connecté aux usagers

Le projet Ordener-Poissonniers est une opportunité unique de rendre aux riverains un espace de 3,7 ha aujourd’hui difficilement accessible et objet de nuisances. Outre sa position à 6 mètres en-dessous du niveau de la rue Ordener, qui nécessitera un travail particulier pour le relier au niveau de la ville existante, le site est aussi en proximité directe du faisceau de la Gare du Nord. Des dispositifs efficaces devront donc être pensés pour protéger le futur quartier des nuisances sonores et vibratoires. L’opération devra se greffer de manière harmonieuse à l’existant, notamment afin de limiter les vis-à-vis et préserver un ensoleillement optimal.

Desservi par deux lignes de métro, deux lignes de bus et situé à quelques minutes de la Gare du Nord, le site reste toutefois enserré entre les voies ferrées, la rue Ordener et la rue des Poissonniers. Pour permettre un fonctionnement satisfaisant, le principe de relier la nouvelle rue René-Clair à la rue Ordener a été inscrit dans les orientations du Plan local d'urbanisme (PLU) de Paris.

La concertation doit permettre de préciser le tracé de cette voie nouvelle et les modes de transport qui l’emprunteront. Des cheminements la complèteront pour achever de désenclaver le secteur et le rendre accessible à tous.

Un patrimoine ferroviaire remarquable comme marqueur identitaire

Le site Dépôt de la Chapelle, fermé en 2013, est bien connu du grand public parisien pour avoir accueilli en 2015 le lieu de vie éphémère, animé et ouvert tous, Ground Control, devenu Grand Train l’été suivant. Le patrimoine ferroviaire qui a été découvert à cette occasion est considéré comme une chance pour le projet. C’est le passé du Dépôt de La Chapelle qui a ainsi donné son identité au site Ordener-Poissonniers. Le projet doit alors se penser comme un espace qui se recompose tout en préservant des traces de son histoire.

Un diagnostic patrimonial réalisé par l’agence 2BDM a permis d’identifier ce qui doit être préservé à minima dans le cadre du projet : en premier lieu la Halle de levage, puis tout ou partie de la Remise Vapeur et notamment sa façade vitrée qui fonctionne en lien avec la fosse des chariots transbordeurs, étant elle aussi à conserver. La conservation de ces éléments n’aura de sens que si elle permet d’accueillir des usages et fonctions répondant aux besoins du quartier. Dans tous les cas, l’opération devra se greffer de manière harmonieuse à l’existant, notamment afin de limiter les vis-à-vis et préserver un ensoleillement optimal.



Chiffres clés de la consultation

  • 73 000

    SDP de programmes neufs et environ 7 000m² SDP de halles réhabilitées

  • 1ha

    d’espaces verts

Programmation

Ce futur quartier sera un lieu de vie pour les familles à travers un ensemble de logements familiaux, sociaux pour moitié, intermédiaires et en accession à la propriété, qui accueillera de nouveaux habitants dans un environnement riche d’activités et de services. Un foyer de jeunes travailleurs viendra compléter l’offre de logement. Il s’inscrit en complémentarité des équipements publics de l’arrondissement déjà existants avec l’ouverture d’un Équipement Spécialisé d’Enseignement Culturel et Artistique (ESECA – conservatoire de musique), d’une crèche de 99 berceaux et d’un groupe scolaire de 8 classes. Une salle de spectacle opérée par La Bellevilloise et un cinéma MK2 de 9 salles viendront enrichir l’offre culturelle.

La programmation s’inspire des mécanos de La Chapelle qui ont occupé le site pendant plus de 150 ans, avec une volonté forte de réimplanter la création industrielle au cœur du site et de développer l’activité économique rendue possible par les nouvelles technologies. A cet effet, s’y installeront un Incubateur de créateurs industriels (ICI Paris), l’école de design CAMONDO, et la Fédération ENVIE.

Sans oublier les programmes de formation professionnelle et les actions d’insertion sociale, au bénéfice notamment des jeunes. Avec a présence de l’association LA SOURCE, c’est tout un éventail de formations et d’actions, pour tous et toutes, et à tout à âge, qui seront présentes sur le site et accessibles aux habitants. Priorité est donnée à la rénovation du patrimoine, composante vivante de la ville, et l’occasion de rappeler qu’il appartient à tous, ne serait-ce que par la manière dont il aura marqué définitivement l’espace, en y installant des programmes collectifs accessibles à tous. A titre d’exemple, la fosse du chariot transbordeur est conservée et adaptée en aire de jeux dans le jardin central.


Projet structurant au Nord-Est de Paris

3,7 Hectares en plein 18e arrondissement, intégrés au projet de renouvellement urbain engagé sur le secteur Paris Nord-Est élargi, le site s’inscrit dans le mouvement de transformation de grande ampleur qui préfigure la métropole parisienne de demain. Cette ambition se traduit concrètement par la mise en œuvre d’opérations d’aménagement (Chapelle International, ZAC Pajol, ZAC Chapelle Charbon, etc.) porteuses d’espaces publics générateurs de lien social, ainsi que par une programmation urbaine capable de renouveler de manière vertueuse et concertée les quartiers du 10ème, 18ème et19ème arrondissements de Paris.

De fait de sa localisation, le futur quartier « Ordener-Poissonniers » est au cœur des enjeux de développement urbain de la capitale. 

Une co-production originale

L’élaboration et la conception du quartier Ordener-Poissonniers passe par une organisation originale : à la suite d’un Appel à Partenariat d’Opérateurs, le groupement d’opérateurs Emerige/Ogic avec l’architecte Christian Biecher et les paysagistes SLA a été sélectionné dans le but de répondre à la fois au principe d’aménagement énoncé par Espaces ferroviaires et aux attentes et aux besoins des habitants actuels et futurs.

Son mode de travail ? Des ateliers conduits par Espaces Ferroviaires faisant participer les riverains.

La concertation, engagée depuis les prémisses du projet en 2015, porte sur les caractéristiques intrinsèques du projet qui en garantiront la singularité et l’exemplarité. La concertation doit notamment permettre de :

- Réfléchir aux conditions de mise en accessibilité du site et la manière dont il conviendra de desservir ce nouveau quartier.

- Préciser les usages des espaces verts (aménagements, jeux, pelouses) ainsi que leur configuration, afin de répondre aux attentes des habitants actuels et futurs.

- Affiner les critères de qualité résidentielle du quartier, le programme de logements et préciser le programme d’équipements publics.

- Préciser le type d’activités tertiaires, de commerces ou d’ateliers qui pourraient animer le secteur et le rendre attractif.

- Définir les usages et les fonctions futures des anciens bâtiments liés à l’activité ferroviaire.

- Préparer et accompagner la phase de travaux.


Ordener

Le projet, étape par étape

  • 2014
    Fermeture du site ferroviaire et décision de mutabilité du site par SNCF Mobilités
  • 2015
    Sélection de l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, lancement de la concertation.
  • 2016
    Adoption de la modification du PLU, études ferroviaires et études préalables, lancement de la procédure d’appel à partenariat d’opérateurs, poursuite de la concertation
  • 2017
    Choix de quatre opérateurs à l’issue d’une phase de candidature, poursuite des études préalables, début des travaux de libération ferroviaires
  • 2018
    Poursuite des travaux ferroviaires et de la procédure d’appel à partenariat d’opérateurs
  • 2019
    Sélection du groupement d’opérateurs immobiliers, conduite des études urbaines par la SNEF, poursuite de la concertation et signature acquisition des fonciers ferroviaires
  • 2020
    Dépôt du permis d’aménager et engagement des travaux de démolition
  • 2021
    Démarrage des travaux d’aménagement et de réalisations des lots
  • 2023
    Premières livraisons

Les acteurs du projet Paris-Ordener

  • La Ville de Paris

    La mairie centrale (et en particulier la Direction de l’Urbanisme) et la Mairie du 18e arrondissement de Paris sont les garants de l’intérêt public et de la bonne application du Plan local d’urbanisme (PLU).
  • SNCF Immobilier

    Représentant du propriétaire du terrain, cette branche de SNCF coordonne la gestion domaniale au sein du groupe public ferroviaire et met en place au plus vite les conditions de mutabilité des fonciers.
  • L’aménageur, maître d’ouvrage

    Espaces Ferroviaires, filiale privée d’aménagement et de promotion immobilière de SNCF.
  • Les concepteurs du projet urbain

    L’Equipe de maîtrise d’œuvre urbaine : Saison-Menu urbaniste, Symoe, Mageo, TN+ paysagiste, Ville ouverte. Le groupement d’opérateurs Emerige/Ogic avec l’architecte Christian Biecher et les paysagistes SLA.

  • Habitants et usagers

    Riverains, propriétaires, locataires, usagers, conseils de quartiers, collectifs, commerçants, artisans, entrepreneurs.
  • Services de l’Etat

    Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE), Préfecture.

La concertation

La concertation, engagée depuis les prémisses du projet en 2015, se poursuit avec plusieurs rendez-vous en 2019 :

  • 2 juillet 2019 en mairie du 18e arrondissement de Paris : réunion publique de présentation du projet lauréat proposé par le groupement d'opérateurs Emerige/Ogic.
  • 18 septembre 2019 à l'auberge de jeunesse Yves Robert (Halle Pajol, Paris 18e) : atelier participatif sur le fonctionnement des espaces publics et équipements du futur quartier Ordener-Poissonniers.
  • 8 octobre 2019 à à l'auberge de jeunesse Yves Robert (Halle Pajol, Paris 18e) : atelier participatif sur l'organisation urbaine du futur quartier et la mise en valeur du patrimoine.
  • 16 octobre 2019 : marche exploratoire autour du site Ordener-Poissonniers organisée par la Mairie du 18e arrondissement de Paris.
  • 30 novembre 2019 au 26 rue Ordener, Paris 18e : rencontre avec les acteurs du projet autour des thématiques de la culture, de la création, de l’alimentation, du développement durable et du projet urbain.
  • 16 décembre 2019 en mairie du 18e arrondissement de Paris : réunion publique d'échanges sur les observations recueillies lors des derniers ateliers.

Pour donnez votre avis sur le projet, il est également possible de remplir notre registre en ligne.

  • Atelier du 30 novembre 2019 - Présentation

  • 02/12/2019

    Atelier du 30 novembre 2019 - Dépliant de la rencontre avec les acteurs du projet

  • 02/12/2019

    Atelier du 30 novembre 2019 - Panneaux de présentation du projet

  • 02/12/2019

    Atelier du 30 novembre 2019 - Panneaux de présentation des acteurs du projet

  • 27/11/2019

    Restitution de l'atelier participatif du 16 octobre 2019 portant sur l'organisation urbaine et la mise en valeur du patrimoine

  • 25/09/2019

    Restitution de l’atelier participatif du 18 septembre 2019 portant sur le fonctionnement des espaces ouverts au public et des équipements

  • 09/07/2019

    Compte-rendu synthétique de la réunion publique du 2 juillet 2019

  • 09/07/2019

    Compte-rendu de la réunion publique du 2 juillet 2019

  • 09/07/2019

    Présentation de la réunion publique du 2 juillet 2019

  • 06/02/2017

    Engagements d'Espaces Ferroviaires et de la Ville de Paris

  • 16/01/2017

    Diagnostic acoustique et vibratoire

  • 16/01/2017

    Diagnostic Faune et Flore

  • 16/01/2017

    Diagnostic circulation et trafic

  • 15/01/2017

    Compte-rendu de la 3ème soirée Fab'Ordener du 11 janvier 2017

  • 19/12/2016

    Compte-rendu de la 2ème soirée Fab'Ordener du 15 décembre 2016

  • 20/11/2019

    Invitation aux rendez-vous de concertation du projet Ordener-Poissonniers en novembre et décembre 2019

  • 17/10/2016

    Compte rendu de la réunion publique du 12 octobre 2016

  • 17/10/2016

    Principes du projet exposés lors de la réunion publique du 12 octobre 2016

  • 17/10/2016

    Synthèse d'échanges de la réunion publique du 12 octobre 2016

  • 12/10/2016

    Support de présentation réunion publique du 12 octobre 2016

  • 24/06/2016

    Report du comité de suivi prévu le 30 juin 2016

  • 06/06/2016

    Compte-rendu du comité de suivi du 4 juin 2016

  • 07/04/2016

    Compte-rendu du comité de suivi du 31 mars 2016

  • 04/04/2016

    Support de présentation urbaniste comité de suivi du 31 mars 2016

  • 21/11/2016

    Compte-rendu de la 1ère soirée Fab'Ordener du 17 novembre 2016

  • 28/09/2015

    Présentation de la réunion publique du 24 septembre 2015