Aménageur urbain et promoteur du groupe SNCF

Hébert : avis favorable pour le permis d’aménager

Le 10 décembre 2019 et suite à l’enquête publique qui s’est déroulée du 23 septembre au 25 octobre 2019, le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable sans réserve au permis d’aménager de la première phase du projet "Hébert".

06.01.20

L'enquête publique préalable à la délivrance du permis d’aménager de la première phase du projet "Hébert", situé au 54 rue de l’Évangile dans le 18ème arrondissement de Paris, aura recueilli 29 observations du public. Ces avis et interrogations, enregistrés sur les registres papiers et électronique mis à disposition du public, ont porté sur des sujets variés, et notamment sur le programme du projet, le projet urbain lui-même, et ses incidences socio-économiques.

Le commissaire-enquêteur chargé de la conduite de cette enquête a ensuite transmis sa synthèse, regroupant les observations du public et ces propres interrogations à Espaces Ferroviaires et à la ville de Paris, qui y ont apporté leurs réponses.

A l’aune de ces réponses, le commissaire-enquêteur a rendu ses conclusions. Constatant que le projet Hébert avait recueilli un avis majoritairement favorable du public qui s’est exprimé, qu’il respectait les objectifs fixés par la législation et les documents de planification en vigueur, et qu’il se traduirait par une amélioration qualitative de l’environnement urbain, le commissaire-enquêteur a donné un avis favorable sans réserve permis d’aménager du projet Hébert.

Cet avis, disponible sur le site de la Ville de Paris (cliquez ici), est assorti de trois recommandations portant sur :

  • Le programme de construction, qu’Espaces Ferroviaires est invité à préciser et, le cas échéant, faire évoluer afin de répondre au mieux aux besoins des riverains, usagers et entreprises du quartier ;
  • La répartition des logements sociaux, qu’Espaces Ferroviaires est invité à optimiser afin d’assurer une réelle mixité sociale et intergénérationnelle au sein du quartier, notamment en recourant à de nouveaux dispositifs en faveur de l’accession sociale à prix maîtrisé ;
  • La démarche qualité engagée dans le suivi du projet, qu’Espaces Ferroviaires est invité à compléter par la mise en œuvre d’un système de management d’opération (SMO).


Espaces Ferroviaires et la ville de Paris se sont engagés dans leur réponse aux observations du public à étudier l’intégration de programmes en Bail Réel Solidaire (BRS), un nouveau dispositif d’accession sociale à la propriété, au sein des 60 % de logements prévus dans le projet.

Espaces Ferroviaires s’engage également à poursuivre sa démarche de dialogue citoyen afin de continuer à associer le public au projet. De futurs ateliers permettront notamment de préciser certains éléments de programmes, par exemple le détail des commerces et services qui pourront être proposés.

Par ailleurs, Espaces Ferroviaires, dont l’activité d’aménagement et de promotion immobilière fait l’objet d’une certification ISO 140001, complétera son Système de Management Environnemental (SME) par un Système de Management Opérationnel (SMO).

Cet avis favorable entraîne la poursuite de l’instruction du permis d’aménager déposé par Espaces Ferroviaires en février 2019, dont l’obtention permettra la réalisation, sur les 4 prochaines années, de la première phase du projet Hébert.

Pour toute question sur le projet : projethebert[at]espacesferroviaires.fr.